JOSETTE ZOULIM / TEMOIN

JOSETTE ZOULIM / TEMOIN

En décembre 1965, Josette Zoulim rejoint son mari, enseignant à l’Institut des Langues Étrangères, à Pékin. Elle va travailler dans le milieu de l’édition et du journalisme et surtout vivre de l’intérieur la Révolution Culturelle, pratiquant « l’observation participante ». Elle sera ainsi affectée à des « communes populaires » dans diverses régions rurales, partageant la vie et le travail des paysans.

Cette expérience influencera la nouvelle carrière de Josette Zoulim après avoir quitté la Chine en 1968 : elle enseignera la sociologie pendant 10 ans en Algérie, puis à Saint-Etienne jusqu’à sa retraite en 2001. Elle s’investit alors dans les activités de l’association Couleurs de Chine, qui développe un programme de parrainage en faveur des enfants des populations rurales chinoises, en particulier ceux des « Hautes Montagnes Miao » du Guangxi.

Josette Zoulim sera présente lors du Salon de l’Asie pour partager son témoignage inestimable à travers une exposition photo et une conférence.